Predire la
Beaute

Securite
& efficacite

Centre
Evaluation

Un reseau
Mondial

Le Centre Mondial d'Evaluation Prédictive préfigure une nouvelle vision de l’innovation

Beauté infinie

Une beauté infinie

Prédire la beauté

Prédire pour innover

Anti-age

LR2412, la naissance d’une molécule anti-âge

Filtres solaires

A la découverte du Mexoryl SX et d’une nouvelle génération de filtres solaires

Vision innovation

Le Centre Mondial d'Evaluation Prédictive préfigure une nouvelle vision de
l’innovation

Développement

L’Oréal développe l’évaluation prédictive en Asie

Tissus reconstruits

Produire des tissus humains reconstruits pour les tests de sécurité et d’efficacité

Des modèles fiables

Des modèles reproductibles pour des tests fiables

Les tissus de demain

Les modèles de tissus reconstruits de demain

Le modèle "éponge"

Le modèle "éponge", un outil pour fabriquer une peau élastique proche de la peau humaine

High tech

Des technologies high tech au service de l’évaluation scientifique

La 3D

Sélectionner efficacement des molécules en 3D sur ordinateur

Imagerie

Tester les effets d’un ingrédient grâce à l’imagerie

Haut débit

Cribler des molécules à haut débit

Les Omiques

Evaluer l’impact d’une molécule grâce aux "omiques"

Environnement

Evaluer l'impact d'une formule sur l'environnement

Partenariats

De multiples partenariats scientifiques dans le monde entier

Un rôle pionnier

L’Oréal a joué un rôle pionnier dans le développement des méthodes alternatives aux
tests sur animaux

Chine

En Chine, formation des chercheurs et sensibilisation des autorités aux méthodes alternatives

Validation

Le long parcours de la validation

Pistes de travail

Les pistes de travail de recherche explorées au travers des collaborations


En 2011, L’Oréal a créé le premier Centre Mondial d'Evaluation Prédictive. Cette plateforme de haute technologie, unique dans l’industrie cosmétique, est aujourd’hui le cœur d’un réseau international qui s’étend de la France à Singapour. En s’appuyant sur plusieurs décennies de connaissance des mécanismes physiques et biologiques acquises par L’Oréal, le centre de l'évaluation prédictive permet d’évaluer dès la conception d’un produit, les effets d’une molécule sur la peau humaine.

En Asie, en Afrique, en Amérique Latine, en Europe… les femmes et les hommes ont tous une perception et des désirs de beauté qui leur sont propres, car liés à leur culture et à leur mode de vie. Mais partout dans le monde, ils désirent des produits à la fois efficaces et sans risque pour leur santé. En 2011, L’Oréal a créé le Centre Mondial d'Evaluation Prédictive. Sa mission ? Prédire scientifiquement les effets à la fois bénéfiques (filtrer les rayons du soleil, lutter contre le vieillissement de la peau...) ou nocifs (irritations, allergies, perturbations du système hormonal...) d’un actif, d’une molécule, sur l’être humain avant d’envisager de l’intégrer dans la formule finale d’un produit cosmétique.

L’évaluation prédictive : l’expertise des chercheurs de L’Oréal

Ces simulations prédictives  sont réalisées dès la sélection des meilleures molécules dans le cadre de la mise au point d’un produit. L’expertise de L’Oréal est unique : un savoir-faire issu de la recherche et de l’ambition des chercheurs pour apporter des produits meilleurs, sûrs et efficaces en éliminant les tests sur animaux pour la sécurité et minimisant les tests cliniques sur l’homme pour efficacité.

Depuis plus de trente ans, L’Oréal produit et utilise des méthodes in vitro basées sur les modèles de peau et de cornée humaine reconstruites.

Les informations précieuses fournies par ces outils in vitro permettent d’anticiper le comportement d'une molécule face à un environnement biologique donné. Prédire, c’est anticiper.

Le Centre Mondial d’Evaluation Prédictive de Gerland : tête de pont d’un réseau mondial

Inauguré en 2011 à Lyon, le Centre Mondial d’Evaluation Prédictive de Gerland est la tête de pont d’un réseau mondial de chercheurs partageant l’expertise des méthodes d’évaluation prédictive. Travaillant en collaboration permanente avec l’ensemble des laboratoires du groupe (voir carte), le Centre de Gerland produit chaque année 130 000 tissus reconstruits (peau, cornée, épithélium des muqueuses pulmonaires...) qui seront utilisés dans le cadre des recherches. Ces outils permettent d’évaluer la sécurité des produits dans les conditions réelles d'application à la surface de la peau, qu'il s'agisse d’un gel, d'une crème, d'un liquide, d'une pâte, ou d’une poudre. Dès 2010, la production de peaux asiatiques est également réalisée dans le centre de Shanghai (Chine).

L’évaluation prédictive repose sur la connaissance des mécanismes biologiques de la peau ou du cheveu. L’information, la donnée, est la clef de voûte de l’évaluation prédictive. Cette connaissance est partagée par les chercheurs de L’Oréal et s’appuie sur un patrimoine unique de données sur 50 000 substances utilisées dans les formules depuis un siècle. Ce capital est nourri en permanence par les travaux des différents pôles de la recherche.

Tests d’efficacité et de sécurité : un arsenal d’outils high tech

Les modèles de tissus reconstruits sont associés à des outils de simulation et d'analyse et à des plateformes d’imagerie. Le centre mondial d’évaluation prédictive intègre un arsenal de tests de dernière génération faisant appel à des disciplines aussi diverses que le calcul mathématique, l’informatique, la génétique, la physique ou la chimie.

La combinaison de tous ces savoir-faire permet de construire des stratégies prédictives. Longtemps, prédire ces effets a nécessité la réalisation de tests longs et coûteux, ayant recours au modèle animal. Grâce à l’évaluation prédictive, les délais ont été considérablement réduits, passant, par exemple, de 12 à 8 ans pour élaborer un filtre solaire ou de 10 à 5 ans pour la mise au point d’une molécule de coloration des cheveux, non allergène et respectueuse de l’environnement, comme la molécule "Rubilane".