Predire la
Beaute

Securite
& efficacite

Centre
Evaluation

Un reseau
Mondial

Cribler des molécules à haut débit

Beauté infinie

Une beauté infinie

Prédire la beauté

Prédire pour innover

Anti-age

LR2412, la naissance d’une molécule anti-âge

Filtres solaires

A la découverte du Mexoryl SX et d’une nouvelle génération de filtres solaires

Vision innovation

Le Centre Mondial d'Evaluation Prédictive préfigure une nouvelle vision de
l’innovation

Développement

L’Oréal développe l’évaluation prédictive en Asie

Tissus reconstruits

Produire des tissus humains reconstruits pour les tests de sécurité et d’efficacité

Des modèles fiables

Des modèles reproductibles pour des tests fiables

Les tissus de demain

Les modèles de tissus reconstruits de demain

Le modèle "éponge"

Le modèle "éponge", un outil pour fabriquer une peau élastique proche de la peau humaine

High tech

Des technologies high tech au service de l’évaluation scientifique

La 3D

Sélectionner efficacement des molécules en 3D sur ordinateur

Imagerie

Tester les effets d’un ingrédient grâce à l’imagerie

Haut débit

Cribler des molécules à haut débit

Les Omiques

Evaluer l’impact d’une molécule grâce aux "omiques"

Environnement

Evaluer l'impact d'une formule sur l'environnement

Partenariats

De multiples partenariats scientifiques dans le monde entier

Un rôle pionnier

L’Oréal a joué un rôle pionnier dans le développement des méthodes alternatives aux
tests sur animaux

Chine

En Chine, formation des chercheurs et sensibilisation des autorités aux méthodes alternatives

Validation

Le long parcours de la validation

Pistes de travail

Les pistes de travail de recherche explorées au travers des collaborations


Les molécules sont modélisées aujourd’hui par milliers. Ce sont les meilleures d’entre elles qui seront synthétisées puis testées pour constituer les actifs des produits de demain.

Le criblage à haut débit permet de tester des milliers de molécules ou de formulations (ensemble d’ingrédients entrant dans un produit) différentes sur des plates-formes automatisées (lien vers la vidéo d'Aulnay) afin d'en évaluer l'efficacité et la sécurité.

Les plateformes de tests à haut débit fonctionnent en continu. La particularité de ces tests : utiliser une méthode d’analyse n’utilisant que quelques milligrammes de produits au lieu de quelques grammes plus classiquement.
A l'aide de pipettes, les molécules ou les formulations, des colorants potentiels, par exemple, sont introduits dans tubes à essai pour y être mélangées à des réactifs.

Les molécules suivront une série de tests successifs dont les résultats seront ensuite analysés. Ainsi, pour une molécule destinée à la coloration du cheveu, on analysera d’abord la couleur obtenue, puis la résistance aux shampoings, à la lumière ou au séchage.
Toutes les mesures sont alors collectées dans un puissant système informatique qui permettra aux chercheurs de sélectionner sur écran les structures chimiques les plus intéressantes pour leur recherche.
Sur les milliers de possibilités explorées, une seule sera retenue pour la fabrication du produit final.

Pour les chimistes, les biologistes ou les toxicologues, le criblage à haut débit offre un double avantage : permettre d’identifier la molécule ou la formule optimale et réaliser ces opérations en un temps record. "En quelques années, le temps de l'évaluation de 100 000 molécules est passé de plusieurs années à un mois", témoigne Rui Pereira, directeur des laboratoires d'évaluation de l'efficacité in vitro et clinique. Le criblage à haut débit permet d'enrichir et d'accélérer le processus de découverte. En quelques mois, les 50 000 flacons auront été testés. Ces méthodes ont d’abord été appliquées à deux domaines : la coloration du cheveu et le soin de la peau. Aujourd’hui, toute la recherche de L’Oréal bénéficie de l’approche HTS qui permet d’accélérer considérablement l’innovation.